Quels sont les événements pris en compte par la garantie catastrophe naturelle ?

Construire une habitation nécessite un lourd investissement. Il est donc judicieux de penser à protéger cet investissement grâce à une assurance habitation multirisque. Cette assurance offre une garantie catastrophe naturelle qui prend en charge certains événements que vous découvrirez dans la suite de cet article.

La tempête, l’ouragan et le cyclone

La garantie catastrophe naturelle prend en compte les effets d’une catastrophe naturelle. Il s’agit des dommages matériels directs non assurables ayant eu pour cause déterminante l’intensité anormale d’un agent naturel. Cette garantie s’applique lorsque les mesures habituelles permettant de prévenir ces dommages n’ont pu empêcher leur survenue ou n’ont pu être prises.

A voir aussi : Ecandidat Dijon ecandidat : déposer un dossier de candidature

La garantie catastrophe naturelle couvre tout dommage causé à votre habitation par une tempête, un ouragan ou un cyclone. Très souvent, ces événements naturels balaient presque tout sur leur passage. Un cyclone peut entraîner une inondation et d’importantes pertes. La tempête peut entraîner la chute de tuiles. Le vent peut faire tomber un arbre sur la maison. Il est aussi possible de voir votre dépendance s’envoler.

La sécheresse, l’inondation et la coulée de boue

La garantie catastrophe naturelle vous permet également de vous mettre à l’abri des phénomènes naturels l’inondation, la coulée de boue et la sécheresse. En effet, les fortes pluies peuvent occasionner de grandes inondations qui provoqueront des dégâts difficiles à gérer. Dans ces cas, l’assureur prend en charge les divers préjudices en assurant la remise en état du sous-sol, du garage ou des meubles touchés.

A lire aussi : Comment faire une demande de sauvegarde de justice ?

Même si l’inondation n’est pas directement causée par la pluie, les dommages peuvent être pris en charge surtout si votre domicile se trouve près d’un fleuve. Faites cependant attention, car certains assureurs refusent de payer des indemnisations lorsque l’habitation est dans une région à risque.

Si l’abondance d’eau cause des dégâts, son absence cause également des pertes. Ces dommages surviennent surtout dans le secteur agricole. La garantie catastrophe naturelle couvre donc les producteurs agricoles.

Une inondation peut également entraîner une coulée de boue. Les conséquences de ce phénomène sont comparables à celles d’une avalanche. Ainsi, les locaux peuvent être emportés et l’habitation totalement détruite. Au mieux, les dégâts peuvent être limités à une partie de l’habitation.

Le tremblement de terre et l’avalanche

La nature impose parfois sa loi à l’homme et à ses œuvres. Parmi les catastrophes naturelles prises en compte par la garantie catastrophe naturelle, vous avez les tremblements de terre. Encore appelés séisme, les tremblements de terre font partie des catastrophes naturelles les plus récurrentes sur terre. Ce sont des mouvements brusques de la croûte terrestre, qui résultent de la libération subite de l’énergie emmagasinée par les contraintes qui s’exercent sur les roches.

Cette libération d’énergie se produit par rupture le long d’une faille, souvent préexistante. Étant un événement brusque, ses conséquences sont souvent à craindre. Généralement, les maisons sont totalement détruites et la seule solution possible est une reconstruction. La garantie ne couvre pas entièrement les travaux, mais elle offre une compensation conséquente.

La garantie avalanche s’applique essentiellement aux maisons se trouvant en région montagneuse. En effet, une avalanche survient en zone haute, offrant la capacité à la neige de couler suivant un relief particulier. Durant ce phénomène, la neige peut emporter un arbre, des équipements de ski ou même une habitation. Une avalanche peut donc impacter votre logement. La garantie prévoit une indemnisation pour aider à la reconstruction de votre habitation.

Le gel et la grêle

La catastrophe naturelle représente ici la grêle. Si elle est forte, elle peut endommager le véhicule garé à l’extérieur du domicile. La demeure elle-même n’est pas épargnée. En effet, les grêlons peuvent briser ou fissurer toutes les parois en vitre de votre maison. Contrôlez donc l’état des vitres de votre véranda, votre velux ou votre baie vitrée.

Le gel peut aussi causer des dégâts importants. Sur les terres agricoles, nous pouvons assister à une perte de récolte. Mais, seul l’ensemble des dégâts causés aux canalisations intérieures est couvert.

RELATED POSTS