Quel salaire pour soigneur animalier ?

Être soigneur animalier est le rêve de nombreux amoureux des animaux qui souhaitent travailler avec eux. Le métier de soigneur animalier consiste à gérer au quotidien la santé des animaux avec l’aide d’un vétérinaire. Selon l’endroit où vous travaillez en tant que soigneur animalier, vos tâches quotidiennes et les types d’animaux dont vous vous occupez varieront. Toutefois, le moins que vous puissiez faire avant de décider de devenir soigneur animalier est de vous renseigner sur le salaire que vous gagnerez.

Quel est le salaire d’un soigneur animalier ?

En France, le salaire moyen d’un soigneur animalier est de 1 466 euros par mois. Les débutants commencent toujours au niveau ou légèrement au-dessus du salaire minimum, et le salaire augmente avec les responsabilités et l’expérience. Donc si vous cherchez à gagner beaucoup d’argent, ce n’est pas le bon endroit.

A voir aussi : Lyna Perez : qui est-elle ?

Il existe toutefois des possibilités de progression de carrière, mais elles ne sont pas très nombreuses. En effet, le nombre de places pour les soigneurs animaliers dans les zoos de France est déjà très faible, avec seulement un à cinq postes disponibles chaque année dans tout le pays. Il est donc tout aussi difficile, sinon plus, de monter en grade. Si vous devenez chef animalier et gérez une équipe de soigneurs animaliers, votre salaire passe à plus de 1800 euros.

Certains soigneurs animaliers peuvent devenir directeurs d’un zoo privé, après avoir acquis une grande expérience. Dans ce cas, le salaire est beaucoup plus élevé que celui d’un soigneur animalier, mais il va dépendre du zoo en question.

A voir aussi : Quel budget de couches définir par mois ?

Quels sont les éléments qui influencent le salaire du soigneur animalier ?

Les soigneurs animaliers peuvent s’attendre à des revenus plus élevés à mesure qu’ils acquièrent de l’expérience. La convention collective « Parcs et jardin zoologiques ouverts au public » fixe des seuils de salaire minimum en fonction de coefficients. Le salaire horaire brut est d’environ 10 euros, tandis que le salaire horaire d’un soigneur animalier promu superviseur est d’environ 12 euros.

Après de nombreuses années de service, les soigneurs animaliers peuvent être promus à des postes de direction. Cependant, très peu atteignent ce niveau. Seuls ceux qui deviennent titulaires d’un certificat de capacité peuvent espérer occuper un jour une fonction d’encadrement.

Il convient toutefois de noter qu’il existe des différences entre les établissements. Les parcs animaliers privés, surtout les plus petits, offrent généralement des salaires plus bas. Cela est dû au fait que l’offre est supérieure à la demande sur le marché du travail. En effet, trouver un emploi dans un parc animalier n’est pas facile. De nombreuses personnes postulent pour chaque emploi. La concurrence est rude et les recruteurs donnent souvent la préférence aux candidats expérimentés.

Enfin, les établissements publics proposent de meilleurs salaires aux soigneurs animaliers. En plus du salaire, il peut y avoir des avantages. Pour être honnête, ce travail ne paie pas très bien. Les gens choisissent de devenir soigneurs animaliers parce qu’ils aiment les animaux. Pour eux, il s’agit plus d’une passion.

Quelles possibilités d’évolution pour un soigneur animalier ?

Il existe peu de possibilités d’évolution professionnelle. Les soigneurs animaliers peuvent devenir responsables des parcs et des zoos privés, ou des chefs animaliers ayant sous leur responsabilité une équipe de soigneur animalier. Pour espérer occuper ces postes, ils doivent acquérir une grande expérience. Ils peuvent vendre des produits spécifiques aux animaux. Cela peut leur permettre d’arrondir leur salaire, voire plus.

Les soigneurs animaliers peuvent aussi se réorienter vers d’autres professions dans le domaine animalier, comme les comportementalistes, les assistants-vétérinaires, les éducateurs canins, etc. Toutefois, il faut suivre une formation et obtenir les permis nécessaires.

Il faut savoir que les conditions de travail d’un soigneur animalier sont exigeantes. Vous ne devez pas rechigner à nettoyer quotidiennement les animaux et leurs locaux. Vous devez être près d’eux à tout moment, y compris les week-ends et les jours fériés. Le soigneur animalier peut être appelé en urgence lorsqu’un animal met bas par exemple. Cela l’oblige souvent à faire des heures supplémentaires. Par conséquent, un contrat de travail qui prévoit une rémunération à l’heure peut être intéressant.

Enfin, les soigneurs animaliers commencent leur carrière avec un salaire minimum de 1 466 euros par mois. Il convient de noter que ce salaire dépend du niveau de qualification et du type d’animaux en charge. Le lieu de travail peut également influencer le salaire d’un soigneur animalier. En fonction de leurs années d’expérience et de leur ancienneté dans le domaine, il peut atteindre un salaire mensuel de plus de 1800 euros au fil de sa carrière.

RELATED POSTS