Drapeau Pologne : histoire de ce drapeau

En Pologne, le drapeau blanc-rouge est devenu officiel en 1831, peu après que le pays ait retrouvé son indépendance à la fin de la Première Guerre mondiale. Mais, son histoire remonte à bien des années. Chaque année depuis 2004, les Polonais célèbrent chaque 2 mai la célébration de la Fête du drapeau national. Zoom sur l’histoire du drapeau polonais.

L’apparition du rouge polonais dès le XIIIe siècle

Les membres de la première dynastie polonaise, les Piastes, avaient une préférence pour la couleur cramoisie et portaient cette teinte sur leurs tenues. Si cette couleur peut évoquer la notion de sang royal, son choix était à la fois symbolique et pratique.

A découvrir également : Les avantages du streaming avec French Stream

En effet, le pigment rouge provenait d’un insecte appelé Margarodes polonicus (cochenille polonaise) qui était uniquement présent dans cette région. De cette façon, ce rouge est devenu la couleur royale, utilisée par les Piastes et ensuite par les dynasties ultérieures (Anjou et Jagellones).

Le blanc et le rouge : les couleurs symboliques

Les deux couleurs font leur première apparition sur les drapeaux de la I République (1569-1795). On voyait sur ces derniers deux bandes rouges qui représentaient le Royaume de Pologne et le Grand Duché de Lituanie unis.

A voir aussi : Comment connecter une manette PS4 à une Switch ?

Ces deux pays sont séparés par une bande blanche, qui symbolise la royauté. Le drapeau comprenait également les symboles de deux nations : l’aigle blanc représentant la Pologne et le vitys symbolisant le chevalier lituanien.

D’autres variantes du drapeau incluent un ruban bleu marine supplémentaire. Les trois couleurs utilisées sont traditionnellement portées par l’aristocratie lors des guerres. Le symbole traditionnel pouvait être substitué par le symbole royal actuel.

Drapeau Pologne : histoire de ce drapeau

L’officialisation du drapeau polonais

À la fin du XVIIIe siècle, malgré les divisions territoriales et la politique d’assimilation forcée, les couleurs traditionnelles du pays ne sont pas tombées aux oubliettes. Les régiments dans l’armée napoléonienne et les participants de l’Insurrection de Novembre ont arboré les drapeaux blanc-rouge (et blanc-rouge-bleu).

Par la suite, la la Diète polonaise a pris la décision quant aux couleurs du drapeau officiel du Royaume de Pologne. Le choix a été déterminé après de longues discussions et un accord entre la suggestion d’un drapeau royal blanc et le drapeau blanc-rouge-bleu proposé. La proclamation de la loi eut lieu le 7 février 1831.

Des modifications au cours du 20e siècle

A l’aube de l’indépendance, les caractéristiques du drapeau officiel de la Pologne ont été décrétées par une loi le 1er août 1919. Si le choix de couleur rouge initial était le carmoisi, il a été modifié dix ans plus tard suite à la proposition du vermillon.

Après la fin de la Seconde guerre mondiale, bien que les dirigeants communistes n’aient pas modifié les couleurs du drapeau national, ils ont décidé de changer l’emblème polonais en 1956. Cette modification consistait à éliminer la couronne de l’aigle blanc, qui était un symbole de royauté, peu aimée par les communistes.

De 1990 jusqu’à nos jours

Les couleurs déterminées en 1919 étaient le blanc et le rouge carmoisi, néanmoins, l’évolution technologique a rendu cette définition obsolète.

C’est pour cette raison qu’un Comité spécial d’héraldique a défini le rouge du drapeau en utilisant la méthode colorimétrique L*u*v* CIE 1976 (CIELUV), en se rapprochant ainsi du rouge carmoisi. En ce qui concerne la couleur blanche, elle a une teinte légèrement plus intense que le blanc standard.

Après la fin du régime communiste en 1989, l’emblème de l’aigle couronné a été réintrodui. Il est resté le même jusqu’à présent malgré les débats en cours sur l’ajustement des couleurs au niveau des espaces numériques actuellement utilisés.

RELATED POSTS