Quels sont les risques liés à la virtualisation des paiements ?

La virtualisation des paiements est un système dont l’usage présente plusieurs avantages pour les entreprises. Cependant, il faut aussi souligner que ce processus, bien qu’avantageux sur certains points, comporte des risques. Quels sont-ils ? Découvrez.

Les données sont moins sécurisées avec ce système

La virtualisation des paiements se fait naturellement en ligne. Le système informatique via lequel les données transitent peut subir une cyberattaque. Si cela arrivait, les informations de l’entreprise et des clients seraient dérobées. Ce qui pourrait être à l’origine de bien d’autres dégâts.

A voir aussi : ENT UPHF : se connecter au portail éducatif

C’est pour cette raison qu’il est recommandé d’utiliser les bons moyens pour protéger son système de traitement de données. L’un d’eux consiste à employer des moyens de paiements virtuels sécurisés comme virtualis. Bénéficiant d’un protocole presque inviolable, ces outils vous mettront à l’abri d’une fuite de données.

Le risque de fraude est assez élevé avec la virtualisation des paiements

Le problème de la fraude est une conséquence directe du risque précédent. En effet, si des données confidentielles sont volées, le cybercriminel peut s’en servir pour réaliser des opérations au nom des personnes concernées. Il peut donc débiter leur carte de crédit, commander des articles en leur nom, demander un prêt, etc.

Lire également : Quelle RAM pour i-5 9 600 K ?

Ce sont autant d’effets dramatiques qui peuvent mettre en péril la vie d’un client ou d’une entreprise. Pour ne pas se retrouver dans cette situation, il est donc important de prendre des mesures de sécurité pour protéger toute transaction faite en ligne. Outre l’usage de la carte virtualis, vous pouvez miser sur l’utilisation d’un logiciel performant de détection de programmes malveillants.

Les cas de non-paiements des factures sont importants : utiliser des règles virtualis pour sécuriser vos fonds

virtualis

Avec la virtualisation des paiements, il est plus qu’évident que tout se fera en ligne. Les rappels à l’ordre envoyés aux clients afin qu’ils règlent leurs différentes factures sont l’un des avantages de ce système. Cependant, cela constitue aussi un grand risque.

En effet, les clients peu scrupuleux peuvent contester le montant des factures à payer. Certains vont même jusqu’à demander l’annulation de leurs factures puisqu’ils estiment que le produit acheté ou le service rendu ne les convient pas.

Pour éviter ce type de situation, vous pouvez établir des règles pour protéger votre argent. L’une d’entre elles serait par exemple de faire des retenues sur les cartes de crédit virtualis de vos clients en guise de garantie de règlement.

L’augmentation des frais de transaction par les fournisseurs de services

À moins d’être une entreprise proposant des services informatiques au grand public, plusieurs structures souscrivent des abonnements pour assurer leur prestation de virtualisation des paiements. Si cette manière de faire est pratique, sachez que cela comporte aussi un risque.

En effet, à la suite de divers évènements, les fournisseurs de services peuvent augmenter les tarifs de leurs différentes offres. Les entreprises devront donc payer plus qu’il en faut. Et pour éviter des pertes d’argent considérables, celles-ci seront à leur tour obligées d’appliquer des frais aux paiements virtuels en cours de leurs clients.

Cela peut donc susciter des mécontentements dans le rang de leur clientèle. Les clients peuvent donc décider de ne pas payer ces frais supplémentaires et estimeront que l’entreprise souhaite plutôt les escroquer. Les plus difficiles d’entre eux peuvent même aller jusqu’à porter plainte.

RELATED POSTS