Comment soigner l’épilepsie naturellement ?

La décharge excessive de neurones dans le cerveau est le facteur d’apparition des crises épileptiques, touchant des millions de personnes dans le monde. Dans ces conditions, il s’avère indispensable de connaître les méthodes naturelles de traitement de cette pathologie neurologique. Découvrez dans ce guide, comment soigner l’épilepsie naturellement ?

Le régime pauvre en glucides

Vous pouvez opter pour un régime pauvre en glucides et surtout rempli de matières grasses comme le cas avec la diète cétogène ou le nouveau régime Atkins. Ainsi, vous contribuez à la réduction de la fréquence des crises, notamment chez les personnes touchées.

A voir aussi : Quelle est la principale mission du CCAS ?

Encore appelé la diète cétogène, ce régime thérapeutique est utilisé depuis de nombreuses décennies pour traiter l’épilepsie présente chez des adolescents. Désormais, son recours est davantage priorisé pour les soins chez des adultes.

En effet, le suivi de ce régime, amène le foie à digérer les graisses sous forme de corps cétoniques. Cela conduit ainsi ces dernières, à se transformer en source d’énergie en lieu et place des glucides. De cette façon, le cerveau profite des effets qui en découlent et les manifestations de la pathologie, en sont réduites de moitié.

A découvrir également : Quelles sont les missions de l’hôpital public ?

Le régime Atkins et l’alimentation

Ce type de régime se repose sur la limitation rigoureuse des sucres et glucides responsables de l’amidon. Ainsi, la quantité de nutriment énergétique absorbé varie entre 15 g par jour pour le régime strict et 130 g pour ce qui est toléré.

Notez que pour aboutir à ces quantités, vous devez réduire énormément votre alimentation en pain, les pâtes, le riz, le sucre et les pommes de terre. Pensez aussi à limiter la consommation en boissons sucrées et produits entièrement transformés.

Par contre, les aliments conseillés sont : les viandes, les volailles, les poissons, les œufs, les fromages, la crème et tout produit graisseux. Sachez que 50 à 65% des calories, sont issus des matières grasses de sorte que le quotient entre celles-ci et les nutriments soient proches de 1.

Les compléments alimentaires : Les remèdes naturels

Les Omega-3 ont des résultats profitables pour les épileptiques. En réalité, une petite dose de celui-ci, réduirait le flux des crises et chez certains, l’absence totale de la pathologie. Sachez que les aliments dans lesquels vous pourriez en trouver sont l’huile de lin, de noix, de colza, les graines de lin et les poissons gras.

Le recours à la vitamine D, offre plusieurs avantages aux patients souffrant de crises épileptiques. En effet, cette substance organique, est reconnue pour son action anticonvulsivante. Le taux recommandé, se situe entre 30 et 45 ng/ml. Dans ces conditions, les aliments suggérés sont l’huile de foie de morue, l’espadon, le saumon, le thon et bien d’autres.

Retenez aussi que le magnésium est un excellent minéral pour les soins d’urgence en cas d’épilepsie. Sachez également que ce minéral est parfait pour l’augmentation de la performance de certains comprimés comme le vaproate. Si vous souhaitez une excellente fixation, notez que c’est encore mieux de l’associer aux vitamines B, et en particulier la B6

Enfin, l’usage de la vitamine E, assure la maitrise de la pathologie par l’organisme. Pour cela, vous avez la possibilité d’opter pour les aliments gras. Un autre composant s’avère très bénéfique aussi, il s’agit du resvératrol. Ce dernier a une capacité anti-inflammatoire, pouvant contrecarrer la dégénérescence du tissu nerveux

Le recours au 5-HTP et les plantes médicinales

Pour ce qui est du 5-HTP, Il s’agit d’un précurseur de la sérotonine, exerçant une influence sur l’humeur. En principe, la diminution de ce neuromodulateur, engendre la manifestation de la pathologie.

Par conséquent, un ajout de 5-HTP, ferait progresser le pourcentage de sérotonine dans le corps. Vous pouvez en trouver dans les viandes, les volailles, poissons, les produits laitiers, les légumineuses et pleins d’autres.

Une autre solution efficace contre les crises épileptiques, est la poudre de Moringa disposant de propriétés antiépileptiques. Vous pouvez aussi vous servir de l’EPS de Réglisse. Celui-ci est un neuroprotecteur, renfermant un composant appelé l’isoliquiritigénine. Notez que ce dernier constitue une barrière contre les dommages mitochondriaux.

Vous avez la possibilité d’utiliser l’EPS de Valériane, constituant un anticonvulsivant et un antiépileptique pour les animaux.

RELATED POSTS